La MMJ, une mutuelle santé solidaire

L'ACTION SOCIALE DE LA MMJ

La mutuelle fait vivre un système de solidarité, d’entraide et de prévoyance entre ses membres, afin de contribuer à l'amélioration des conditions de vie de ses adhérents.

Et parce que la solidarité est une valeur qui se pratique au quotidien, la MMJ a mis en place un dispositif d’aides personnalisées : prêt d'honneur, prêt d'honneur exceptionnel, prêt handicap dépendance, allocation d'entraide et allocation de séjours enfants.

Voir les offres santé     Adhérent MMJ : Faire une demande d'action sociale

 

Prêt d'honneur

Des prêts d’honneur peuvent être accordés aux adhérents à la MMJ ayant des difficultés financières de caractère temporaire, quelle qu’en soit la cause. Le prêt d'honneur est d’un montant maximum de 1800 €, sans intérêt. 

Prêt d'honneur exceptionnel

Le plafond du prêt est porté à 2 400 € pour les adhérents ayant à faire face à des besoins résultant d’une modification de leur situation familiale ou à la survenance de circonstances médicales ou sociales impliquant une avance financière ponctuelle et immédiate.

Prêt handicap dépendance

Tout adhérent à la MMJ confronté à une dépense importante liée à une situation de handicap ou de dépendance pour lui-même, ou les membres de sa famille, peut solliciter l’attribution d’un prêt spécial sans intérêt d’un montant maximum de 5 000 €. Les remboursements sont effectués sur la base de 40 mensualités.

Allocation d'entraide

Une allocation d’entraide peut être accordée après examen du dossier au profit de l'adhérent confrontés à une situation familiale et/ou financière particulière. Une allocation d’entraide peut être également accordée pour une participation aux dépenses de santé couteuses et/ou répétitives. Le montant de l’allocation d’entraide ne pourra dépasse 2 000 €. Cette aide est attribuée au vu de l’analyse des avis d’imposition et des aides sociales obtenues.

Allocation de séjours enfants

Sont visés par cette allocation, les enfants mineurs, ayants droit de la MMJ, hébergés dans des centres de vacances, ou des organismes culturels, éducatifs ou sportifs ; et les enfants handicapés, hébergés dans des établissements de vacances spécialisés.

Cette allocation est déterminée en fonction du Quotient Familial (QF) annuel. Ces allocations peuvent être allouées dans la limite de 40 jours par an. Elles sont versées à concurrence de la somme restant à la charge de l'adhérent après intervention, éventuellement, d’autres organismes sociaux.

Je m'informe